fbpx

New to site?


Login

Lost password? (X)

Already have an account?


Signup

(X)

A CHATOU

SALON VILLE
SANS TRANCHÉE
18 - 19 JUIN 2019

  • 00
    Jours
  • 00
    Heures
  • 00
    Mins
  • 00
    Secs

8ème Trophées du Sans Tranchée

Ce concours permet de distinguer des initiatives, des projets ou des chantiers exemplaires, de mettre en lumière des savoir-faire et des innovations et d'offrir aux lauréats l'occasion de valoriser et promouvoir leur réalisations, procédés ou services

Tous les 2 ans, la FSTT récompense les meilleures initiatives permettant une réduction des nuisances lors de travaux, grâce aux techniques sans tranchée.
Les 8ème Trophées du Sans Tranchée 2019 seront remis officiellement au cours du dîner de Gala de VST le 18 juin 2019 à Chatou.
Les prix seront décernés dans les 6 catégories suivantes :

  • Chantier de travaux neufs récompensant un chantier terminé et réceptionné, réalisé depuis moins de 2 ans, pour le compte d’une collectivité territoriale ou d’un donneur d’ordres privé
  • Chantier de travaux de réhabilitation récompensant un chantier terminé et réceptionné, réalisé depuis moins de 2 ans, pour le compte d’une collectivité territoriale ou d’un donneur d’ordres privé
  • Chantier sans tranchée réalisé sous Charte du Sans Tranchéerécompensant un chantier terminé et réceptionné, réalisé pour le compte d’une collectivité territoriale ou d’un donneur d’ordres privé, signataire de la Charte du Sans Tranchée,
  • Prix spécial du Jury récompensant le domaine du forage dirigé,
  • Personnalité de l’année récompensant une personne ou un groupe de personnes ayant marqué le domaine français du « sans tranchée »
  • Etudiant (Prix « Mathieu Le Chatelier ») récompensant un étudiant pour ses travaux de fin d’études ou de recherche (notamment thèse) ou un junior professionnel de moins de 25 ans, en début de parcours professionnel.

Voici la liste des candidats au concours 2019 :

Catégorie Travaux neufs

Chantier 01

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage et d’œuvre : Département de Seine St Denis
Entreprises : SADE & BESSAC

Description du chantier : LIVRY GARGAN : Construction du bassin Rouailler – Réalisation du collecteur d’amenée DN 2000 mm

Réalisation, sur 610 m, du collecteur d’alimentation (Ø 2 000 mm) du bassin enterré du Rouailler,

Le challenge à relever : réussir un tir courbe de 125 mètres de rayon, une première pour un diamètre de 2000 mm en microtunnelier.

Chantier 02

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage : Tours Métropole Val-de-Loire,
Maître d’œuvre : SAFEGE
Entreprise : SADE

Description du chantier : Franchissement de la Loire par microtunnelier à Tours

Le projet a consisté à réaliser un nouveau poste de refoulement et à franchir la Loire à l’aide d’une galerie technique sous-fluviale de diamètre intérieur ø 2 200 mm, dans laquelle sera posée, entre autres, la conduite de diamètre intérieur ø 800 mm du nouveau poste de refoulement.

Les candidatures, illustrées, sont à consulter dans leur intégralité sur le salon Ville Sans Tranchée à l’entrée sur une borne interactive.

Chantier 03


Partenariat :
Maître d’ouvrage et maîtrise d’oeuvre : ADP
Entreprises : VALENTIN, en groupement avec la société l’ESSOR

Description du chantier : Les travaux concernaient le raccordement des eaux usées d’une nouvelle zone hôtelière par un fonçage par microtunnelier en diamètre DN800mm sur 138 ml et un tubage en diamètre 400 mm. Les travaux de forage avaient démarré de manière habituelle, quand, au bout de 82 mètres, la machine AVN800 de la société VALENTIN s’est retrouvée bloquée, au passage sous les voies SNCF du RER B. Les équipes d’ADP, de la SNCF et de VALENTIN se sont mobilisées en étroite collaboration afin de trouver une double solution pour le décoincement du microtunnelier et pour la fin des travaux.

La solution retenue a consisté en la réalisation d’une galerie de récupération (dite « de secours ») construite de manière traditionnelle.

Chantier 04

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage et maîtrise d’oeuvre : ADP assisté par CETU et SEGIC
Entreprises : Eiffage Génie Civil Réseaux / Valentin

Description du chantier : Retour d’expérience d’un chantier de microtunnelier de grand diamètre à Paris CDG :

  • le choix et le dimensionnement de la technique de creusement retenue,
  • la procédure de management des risques géotechniques mise en oeuvre
  • des informations relatives aux conditions de pilotage et d’avancement du microtunnelier.

Ce domaine demeure encore assez peu documenté dans la littérature technique : une augmentation des retours d’expérience de ce type permettrait d’augmenter la fiabilité et ainsi de promouvoir la méthode de creusement retenue.

Catégorie Réhabilitation

Chantier 05

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage et d’œuvre : Eau de Paris
Entreprises : Groupement SADE/DARRAS & JOUANIN

Description du chantier : Tubage de l’aqueduc du Loing à l’Hay-les-Roses

Après avoir réalisé des diagnostics structurels, géotechnique et hydraulique ainsi que des relevés profilométriques, Eau de Paris a lancé un marché de travaux de tubage. Le groupement SADE/DARRAS a proposé un tubage PRV DN 2300 par tuyau court avec espace annulaire injecté au coulis sur un linéaire de 610 ml et un mortier projeté sur les 290 ml restant.

Face à une contrainte de temps impérative liée à l’arrêt d’eau de l’aqueduc, le groupement d’entreprises a mis en place une cinématique de pose qui a permis d’installer à partir de trois puits d’accès et deux forages, 200 tubes en moins de 6 semaines grâce à un dispositif de transport spécialement conçu pour ce chantier et un phasage d’injection calculé par la méthode des éléments finis.

Les candidatures, illustrées, sont à consulter dans leur intégralité sur le salon Ville Sans Tranchée à l’entrée sur une borne interactive.

Chantier 06


Partenariat :
Maître d’ouvrage : EDF hydraulique
Entreprise : Ethic Environnement

Description du chantier : Nettoyage d’une vanne de conduite forcée en DN 1500 par le procédé Calcivore

La société Ethic Environnement en partenariat avec EDF hydraulique a développé un procédé permettant d’enlever la calcite par bioconversion dans les ouvrages sans utiliser de techniques invasives. Ce procédé permet, en outre, de nettoyer les vannes de conduites forcées sans avoir à les démonter, permettant ainsi de réduire considérablement le temps d’arrêt d’une usine de production hydraulique.

Chantier 07


Partenariat :
Maître d’ouvrage : Métropole Rouen Normandie
Entreprise : AXEO TP

Description du chantier : Rénovation par tubage sans espace annulaire d’une canalisation d’adduction d’eau potable de la Métropole Rouen Normandie en PEHD soudé (900ml de conduite de refoulement diamètre intérieur 600mm en béton âme-tôle et 800ml de conduite de refoulement-distribution diamètre intérieur 600mm en fonte grise). AXEO TP a mis en œuvre le VISCOLINING, nouvelle technologie de réhabilitation structurante, brevetée depuis 2018.

Aspect technique remarquable : La mise en route de la phase de tubage du système VISCOLINING reste identique à celle d’un tubage simple. Néanmoins, toute la phase en aval et en prise de données est cruciale. Afin d’interpréter, sur le terrain, les paramètres : diamètre, température et temps sont relevés et comparés sur place avec un tableau qui permet d’avoir les pressions minimales et maximales pour imposer une contrainte suffisante qui permet l’expansion du tube.

Chantier 08

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage : commune de Haguenau
Entreprise : AXEO TP

Description du chantier : Chemisage de 4 regards de visite carrés entre 2 et 4 mètres de profondeur sur la commune de Haguenau (67).

Le VERTILINER est une technique de chemisage avec une gaine en fibre de verre « sur mesure » introduite, plaquée et durcie par polymérisation aux UV dans l’ancien ouvrage. La gaine est dimensionnée pour assurer la résistance mécanique aux actions extérieures (hauteur de charges, charges roulantes, présence éventuelle de nappe phréatique…). Elle montre également une grande résistance face aux agents chimiques et biologiques. Ce type de revêtement est parfaitement étanche, sans couture ni joint, et épouse parfaitement la forme de l’ancien regard.

La solution proposée avait le double avantage d’être structurante sans détruire les anciens ouvrages ou réduire le volume du regard avec un nouvel ouvrage dans l’ancien, et d’assurer une continuité du matériau du chemisage. Ainsi, la réhabilitation des canalisations par chemisage est complétée par une technique identique pour les regards, ce qui évite des solutions traditionnelles plus impactantes en carbone et en délai. En outre, cette solution propose une continuité du matériau rassurante pour le client.

Les candidatures, illustrées, sont à consulter dans leur intégralité sur le salon Ville Sans Tranchée à l’entrée sur une borne interactive.

Chantier 09

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage : Service assainissement Versailles
Entreprise : M3R

Description du chantier : Réhabilitation par chemisage continu en polymérisation aux ultraviolets d’ouvrage de forme voûte plein cintre et piédroits verticaux avec cunette béton (le collecteur ancien Ru de Marivel à Versailles).

La difficulté principale de ce chantier était de trouver une solution de chemisage qui épouse parfaitement la forme de cet ouvrage très particulier. 5 tirs ont été effectués pour la réalisation de ce chantier.

Chantier 10

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage : ONERA
Entreprise : M3R

Description du chantier : Réhabilitation du collecteur Sud du centre ONERA de Palaiseau par le procédé de Tubo-gainage.

L’opération d’ensemble du marché concernait la construction d’un nouveau regard intégrant la partie la plus détériorée du collecteur et la rénovation du collecteur Sud. Le second lot préconisait des travaux de réhabilitation du collecteur unitaire de diamètre DN 800 selon des méthodes sans tranchée.

L’entreprise a proposé en variante une solution innovante particulièrement économique en regard de la solution de base. L’innovation consistait en un Tubo-gainage structurant et injection sous pression gravitaire pour canules multi-longueurs

Chantier 11

 


Partenariat :
Maître d’ouvrage : ASF
Entreprise : M3R

Description du chantier : Réhabilitation d’un ponceau d’autoroute Ø800 d’une longueur de 180 m

Problématique et contraintes : 

– L’exiguïté du réseau
– L’accès restreint au chantier car à proximité d’une portion d’autoroute
– L’extrême longueur dans cette dimension de ponceau d’autoroute à effectuer en un seul tir, une première sur cette distance de 180 m
– La nécessité d’obtenir une formation spécifique pour l’ensemble du personnel intervenant sur le chantier
– Les contraintes de temps pour réaliser ce chantier, l’objectif étant de rester le moins longtemps possible sur l’autoroute pour limiter le risque d’accident et la gêne occasionnée pour les clients.

La spécificité de ce chantier était de réussir à effectuer le chemisage d’une longueur de 180 ml en un seul tir (Chemisage continu DN 800 – 180 ml par procédé UV).

Les candidatures, illustrées, sont à consulter dans leur intégralité sur le salon Ville Sans Tranchée à l’entrée sur une borne interactive.

Catégorie Réhabilitation

Chantier 12

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage : SICOVAL
Maître d’œuvre : NALDEO
Entreprise : Midi Forages

Description du chantier : Réalisation 2 forages dirigés sous un barreau routier à Montgiscard et 2 forages horizontaux sous la RD 813 et sous le Canal du Midi.

Parmi l’ensemble des contraintes de l’opération, le profil hydraulique du réseau de transfert en provenance d’Ayguesvives a représenté une complication majeure pour l’entreprise en charge des travaux. En effet, le projet a imposé la réalisation de fosses de plus de 6 m de profondeur, avec une pente à respecter de 1% pour les 2 forages horizontaux et d’importantes venues d’eau de nappe ont obligé l’entreprise à mettre en place un système de pompage dans les fosses.
En outre, le tracé d’un réseau de fibre optique a également fortement impacté l’implantation des travaux de fonçage puisque la fibre a été croisée au niveau des forages sous le Canal du Midi et sous le barreau routier à Montgiscard.

Chantier 13

 

Partenariat :
Maître d’ouvrage : coentreprise Trans Adriatic Pipeline AG
Entreprise : HDI (avec groupement Bonatti–J&P Avax)

Description du chantier : Traversée de la rivière Axios par FHD (distance horizontale de 1812 m pour une canalisation de diamètre 1220 mm).

Ce chantier a été réalisé dans le cadre de la construction du Trans Adriatic Pipeline (TAP) qui est une canalisation longue de 878 km, de diamètre 48’’ (1220 mm) destinée à transporter le gaz naturel de la mer Caspienne jusqu’au marché européen.
La traversée de l’Axios et de ses berges protégées classées « parc naturel » est la plus longue du projet TAP.
Aspects techniques remarquables : Les dimensions imposantes de cette traversée de l’Axios (1812 m x 48’’) en font un record mondial de forage dirigé. De nombreuses astuces techniques ont été déployées, de nouveaux outils d’alésage ballastés ont été utilisés (brevet HDI) afin d’aléser les passes de gros diamètre sans créer d’effet « key hole ». Grâce à la méthodologie mise en place et sa réalisation millimétrée, la conduite, d’un poids total de 1496 tonnes a pu être tirée dans le trou foré de 1812 m de long avec moins de 80 tonnes de tirage en pic.

Les candidatures, illustrées, sont à consulter dans leur intégralité sur le salon Ville Sans Tranchée à l’entrée sur une borne interactive.

Catégorie Chantier réalisé sous Charte du Sans Tranchée

Chantier 14

 


Partenariat :
Maître d’ouvrage : SEMAPA (signataire de la Charte du Sans Tranchée)
Maître d’oeuvre : ARTELIA
Entreprise : Eiffage Génie Civil Réseaux (EGCR)

Description du chantier : Fonçage horizontal à front ouvert pour réalisation d’une traversée enterrée, en vue du raccordement HTA du secteur Bruneseau Nord

Le projet fut mené à bien grâce à la technique du fonçage à front ouvert avec trousse coupante et abattage manuel, une technique moins connue et plus adaptative, d’une grande précision, qui permet notamment d’accéder au front de taille et donc de visualiser les obstacles rencontrés et ainsi de les détruire manuellement ou mécaniquement.

Catégorie Étudiant ou Junior professionnel

Projet 15

 

Candidat : Jean AUBERT
Entreprise : EIFFAGE EGCR

Projet de fin d’études d’une durée de 4 mois au sein de EIFFAGE Infrastructure réalisé par un étudiant actuellement en troisième année de cycle d’ingénieur géotechnique génie-civil.

Pour permettre de réduire efficacement les dépenses sur les chantiers, l’analyse des postes les plus coûteux a orienté vers celui contenant les aléas les plus onéreux des chantiers de microtunnelage : les fluides de marinage et leur traitement.

Le mélange contenant les terres abattues par la roue de coupe pompé jusqu’à la surface est traité par des dessableurs. Lorsque le fluide se charge trop en fines, les dessableurs ne sont plus en mesure d’extraire suffisamment de matière et le fluide devient alors trop dense pour être mariné.

Les aspects principaux du projet ont été la bonne compréhension du matériel possédé par l’entreprise et les recherches sur l’ensemble des solutions existantes non satisfaisantes et imaginables en prenant en compte les variations de cadre de travail (chantier en zone urbaine, en zone rurale, variation des géologies…). Il s’agit donc de trouver un système mobile, adaptable à ces variations de conditions.

Les échanges avec des entreprises spécialisées ont amené à suggérer un système composé d’une station de floculation et coagulation, suivi d’un décanteur couplé à un filtre presse.

Les candidatures, illustrées, sont à consulter dans leur intégralité sur le salon Ville Sans Tranchée à l’entrée sur une borne interactive.